CADRAN AUBUSSON 2

Repère SAF 2300801-1

Date et heure de prise de vue 

le 25 aout 2016 à 14 h 48

 

Le cadran solaire se situe 7 rue Vieille, en face de la place de la libération, à Aubusson, aux coordonnées latitude 45,95671 et longitude 2,16776

CADRAN AUBUSSON 1

 

Cadran déclinant du matin, gravé et peint, Style rectiligne, rabattu vers la gauche. Lignes rayonnantes, chiffrées en arc de cercle. Daté 1850. 

Note : cadran à visiter également lorsque les volets sont fermés pour vérifier les chiffres 7 et 8 (renversement des chiffres) et les initiales S.D. 

 

La ville d'Aubusson

 

Aubusson, ville de la tapisserie, ....

 

Source: Externe

toutes les informations clic clic 

 

Pour quelle raison, la ville d'Aubusson s'est doté d'un cadran solaire en 1850 ? 

 

La date m'a particulièrement interpellée et m'a conduite à réaliser de nombreuses recherches. 

 

La circulaire du 18 février 1839 impose aux horloges des villes et des villages de fournir le temps moyen aux habitants afin d'établir la régularité dans les heures de départ et d'arrivée des courriers du service postal.

Comment, dans ce cas, régler précisément une horloge en 1839 ou même en 1850 ? Le télégraphe n'était pas encore au point sur tout le territoire français. Et nous étions loin de l'usage de l'horloge parlante, de l'horloge astronomique, etc ... 

Par contre il existait déjà des tables de conversion entre l'heure solaire, ou temps vrai qui varie comme le mouvement vrai du soleil, et l'heure moyen constant et uniforme, puisqu'il est proportionnel aux espaces parcourus uniformément par le soleil. 

Pourtant, comme le précise l'édition n°1 du journal l'Astronomie de 1882 page 241 clic clic, "A l'heure de midi, on voit encore aujourd'hui (en 1882), un grand nombre de curieux attendre avec émotion autour du petit canon du Palais Royal, à Paris, l'heure, la minute, la seconde où, les rayons solaires ayant mis le feu à la poudre, le coup part : Midi précis ! C'est l'heure du soleil ; c'est l'heure vraie ! Vite la clef dans la montre et l'aiguille sur midi."   

le canon du palais royal à midi

 

Dans les pages suivantes vous trouverez une série d'information relative à l'équation du temps et page 244 une table de l'équation du temps de 1882.

Comme il est précisé page 245, " Cette table faisant connaître pour chaque jour de l'année la quantité dont le temps moyen avance ou retarde sur le temps vrai " (...) "A l'aide de cette méridienne du temps moyen, on peut régler sa montre sur un cadran solaire". 

Mais le cadran solaire d'Aubusson ne possède pas de méridienne du temps moyen. Il était donc impossible de régler sa montre. il faut également savoir qu'à la fin du 19e siècle, comme précisé page 248, "l'opinion populaire ne s'est pas facilement décidée à accepter l'irrégularité du mouvement du soleil reconnu par les astronomes,"

Donc il est fort probable, mais pour l'instant je n'ai pas encore de documents l'attestant, que le cadran d'Aubusson ait été conçu pour pouvoir donner l'heure à la population suivant le décret de 1839. Même si cette heure ne permettait pas sans table de l'équation du temps de pouvoir régler le passage du service postal et par la suite le passage du train !

Je m'avance de trop concernant le passage du train. Comme l'indique Didier Benoit (clic clic

"On ne possède aujourd’hui, aucune preuve de l’emploi des cadrans solaires ferroviaires; il est même troublant de constater, comme nous le rappelle J Vialle dans son article de cadran info n°12, « que les manuels d’exploitation des chemins de fer du XIX siècle ne traitent jamais du réglage des horloges à partir des indications d’un cadran solaire ». En définitive, comme il nous le dit, si leur utilisation pour régler les horloges des chemins de fer peut à première vue paraître une solution naturelle et fiable –en tout cas non dénuée d’une certaine poésie, il ne reste pas moins que les cadrans solaires étaient devenus des garde-temps obsolètes et peu pratiques lorsque les premières lignes de chemin de fer apparurent. L’industrie horlogère produisait déjà des horloges fiables qu’il suffisait de recaler périodiquement par le transport d’un chronomètre et de plus, l’apparition simultanée du télégraphe électrique rendit définitivement inutile les prétendus « cadrans solaires ferroviaires »."

En conclusion, je ne sais toujours pas pour quelle raison ce cadran solaire ait été conçu en 1850. il ne peut donner l'heure moyen (pas d'équation du temps!).